6 choses à combattre pour retrouver la motivation

Je ne sais pas pour vous mais il y a des périodes ou on se sent vidé, on sait qu’on a certaines choses à faire, qu’on en tirera un avantage mais on ne s’y met pas. Moi par exemple, pendant longtemps je n’arrivais pas à faire la vaisselle le soir, mon évier ressemblait un peu à ça.vaisselle sale Alors je me tenais là, le soir, à regarder mon évier et à tenir une conversation avec moi-même, limite schizophrénique :

-« j’ai tout intérêt à le faire là maintenant »

-« ouai mais j’ai vraiment pas envie »

-« oui mais j’ai pas envie d’entrer dans une cuisine comme ça en me levant demain matin, rien de plus déprimant… »

-« ffff trop la flemme »

-« oui mais commencer la journée en faisant la vaisselle de la veille, y a rien de mieux pour vous plomber la motivation pour le reste de la journée, je le fait tout de suite et on n’en parle plus »

-« Nan mais je suis fatiguée rien qu’à y penser… on verra ça demain inchaALLAH »

Comme à chaque fois, je laissais cette pile de vaisselle là en espérant secrètement la retrouver lavée le lendemain matin. Et comme à chaque fois je me réveillais  en déprimant de rentrer dans une cuisine sale et de devoir commencer la journée par la vaisselle de la veille.  Mais le pire dans tout ça, c’est que le soir venu je me tenais encore la même conversation devant mon évier que je quittais encore en y laissant dormir ma vaisselle sale… j’étais incapable de rompre la chaîne.

Alors là je vous parle de moi et ma vaisselle mais on peut être confronté à ce phénomène dans tous les aspects de notre vie y compris les actions de Din. Que ce soit la prière, la lecture du coran, le dhikr …, on connais les récompenses de ces actions mais on n’arrive pas à passer à l’action, alors on se trouve des fausses excuses (j’ai pas le temps, je fais trop de péchers, j’en suis pas capable…) mais au fond on s’en veut, du coup notre moral et notre motivation sont au plus bas, et on est encore moins motivé à passer à l’action, c’est le cercle vicieux ou la spirale infernale
visual

En fait, la cause principale du problème ce n’est pas vous, c’est le manque de motivation. Il y a plein de choses dans nos vies quotidiennes qui nous pompent notre motivation sans qu’on s’en rende compte, arrivé-là, lire un hadith sur les mérites de telle action ou se tenir une conversation devant son évier ne réussissent plus à vous faire passer à l’action.

Je vous dévoile donc six choses qui pompent constamment la motivation et je vous montre comment les combattre.

 

1- Être entouré de personnes négatives

Selon Abou Mousa Al Ashari, le Prohète (pbsl) a dit :

« L’image de l’homme de bonne compagnie et de celle de l’homme de mauvaise compagnie est l’image du porteur de musc et celle du forgeron. Le porteur de musc ou  bien te donne un peu de son musc ou bien te le vend, ou bien tu jouie de sa bonne odeur. Tandis que le forgeron ou bien il te brûle tes vêtements ou bien il te nuit avec sa mauvaise odeur .» (Boukhari – Mouslim )

Comme certaines maladies, les humeurs sont contagieuses. Passez un après-midi avec quelqu’un qui déprime, même si vous ne parlez pas de son état, vous en ressortirez épuisé et démoralisé. Passez un moment avec quelqu’un qui respire la joie de vivre et pour qui tout est possible, vous en ressortirez avec des ailes. Alors en France, on est servi, selon une étude nous sommes la deuxième nation la plus pessimiste au monde et seulement 43% d’entre nous se déclarent heureux voir très heureux ! Autant vous dire que vous avez de fortes chances de tomber sur des gens malheureux et pessimistes. Sans que vous vous en rendiez compte, le simple fait de passer du temps avec ces gens vous pompe littéralement votre motivation.

Solution : Faites le tri dans votre entourage, analysez l’état d’esprit général de vos proches et limitez les contacts avec les personnes négatives. Bien sûr, il y a des gens très proches avec qui on ne peut pas couper le contact mais le simple fait d’être conscient de l’effet qu’ils peuvent avoir sur votre motivation vous permettra de rester vigilant et de combattre intérieurement leur pessimisme.

 

2- Consulter les informations

Hausse du chômage, guerres, crise économique, faits divers… nos bulletins d’informations sont essentiellement constitués de mauvaises nouvelles et même si nous ne sommes pas directement concernés, cette avalanche de mauvaise nouvelles est source de stress et nous vole silencieusement notre motivation. Si en plus vous laissez France info ou BFM TV en boucle à répéter 15 fois les mêmes informations négatives, je ne vous raconte pas les ravages. Au contraire, des nouvelles positives et porteuses d’espoir favorisent la motivation et un état d’esprit dynamique mais ce n’est pas encore au programme de nos journaux TV ^-^.

D'après Ibn Abbas (qu'Allah les agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit: 
« Enseignez, facilitez et ne compliquez pas les choses ! Annoncez la bonne nouvelle et ne faites pas fuir les gens et si l’un d’entre vous se met en colère qu’il se taise ». (Al Hakim)

Solution : S’imposer une diète médiatique. Vous n’allez pas être perdu si vous ne consultez pas les infos tous les jours. Pour rester au courant de ce qui se passe autour de vous, le mieux est de ne pas regarder la télé mais plutôt d’aller sur internet, un site comme 20 minutes, vous consultez rapidement les titres et vous sélectionnez les infos qui vous semblent utiles, bannissez tout le reste.

 

3- Utiliser les réseaux sociaux

Selon une étude menée par une université suédoise, plus on passe de temps sur les réseaux sociaux, plus on est disposé à être insatisfait de sa vie voir déprimé. Je pense que chacun a pu en faire l’expérience mais ça ne nous empêche pas d’être toujours plus connectés ...

Solution : Bien sûr il faut diminuer l’utilisation des réseaux sociaux au strict nécessaire, je proposais une méthode dans ce précédent article. Aussi, quand vous êtes connectés, essayez de lire des posts positifs et surtout ne postez de vous que des nouvelles po-si-tives. Les réseaux sociaux sont souvent des lieux où chacun déverse ses déboires et au bout du compte nous nous enfonçons les uns les autres.

 

4- Se coucher tard

Manquer de sommeil joue cruellement sur la motivation, je ne pense pas que ce soit un secret pour personne mais trop souvent nous grignotons sur notre sommeil pour s’avancer sur des tâches ou juste pour errer sur internet ou s’affaler devant l’écran de la télé. Même si le lendemain nous assurons nos responsabilités sans faillir, intérieurement, le manque de sommeil joue sur notre état d’esprit et notre motivation.

Solution : Se coucher tôt évidemment ^-^, idéalement juste après la prière de ‘isha sinon établissez un couvre-feu raisonnable.

 

5- Être désorganisé

Une étude menée pour des entreprises américaines montre que la motivation des employés est directement liée au niveau de désordre du bureau, et ça s’applique même chez nous. Inconsciemment, le désordre nous renvoie à l'idée d'une tâche inachevée, un échec et nous démotive. Inversement, un environnement rangé nous renvoie à l'idée d'une tâche accomplie avec succès, une réussite et booste notre motivation pour accomplir d’autres tâches.

Solution : Gardez un environnement ordonné ou chaque chose est à sa place tout en évitant les grosses séances de ménage épuisantes. Prenez simplement l’habitude de remettre les choses à leur place tout de suite après les avoir utilisées et ne laissez pas le désordre s’installer.

 

6- Ne pas se fixer/ atteindre d’objectifs

D’une manière générale, quand on atteint un objectif, même petit, ça booste notre motivation, on a un sentiment de « mission accomplie », on se sent capable de faire plus. Bien souvent, nous vivons sans objectifs concrets, nous nous laissons porter par notre quotidien sans se demander où on va et petit à petit on s’épuise. Et pire, quand on regarde derrière nous, nous n’avons rien accompli, pas progressé depuis un moment…bonjour  la déprime.

Solution : Fixez vous des objectifs à atteindre, commencez par des choses simples parce que si vous n’atteignez pas ces objectifs, c’est démotivation assurée. Ces petits succès vont relancer votre motivation et petit à petit vous pourrez vous fixer des objectifs de plus en plus importants.

 

Si vous aussi vous passez par une phase de démotivation chronique, que vous remettez tout à plus tard, que vous n’arrivez pas à vous y mettre, arrêtez de culpabiliser tout de suite, brisez la chaîne et attaquez-vous à ces six points pour enfin arrêter de vous faire voler votre motivation.

N'hésitez pas à partager l'article, nous sommes très nombreux à traverser ce genre de passe, soutenons-nous 😉

 

Marie.

 

 

 

Leave a Reply 23 comments