Mon Quran et moi : 9 priorités pour Ramadan

 

In sha Allah, dans quelques jours nous accueillerons cet invité qui toque à notre porte chaque année à la même époque. Cet invité chaleureux, qui suscite en nous beaucoup d’espoir, de lumière et de préparation tant il apporte un vent de miséricorde et de quiétude avec Lui. Cet invité n’est pas comme les 11 autres, car il se démarque par de nombreuses spécificités. Tout d’abord car il est lié à l’un des 5 piliers de l’Islam qu’est le jeûne. Ensuite car selon un récit prophétique (hadith unanimement reconnu authentique) le prophète (saw) a dit, d’après Abu Hurayra :

« Quand arrive le mois de Ramadan, les portes de la miséricorde s’ouvrent, les portes de l’enfer se ferment et les démons sont enchaînés. »

Et enfin, car c’est durant ce mois béni que le Coran est descendu.

RAMDAN

Lorsque j’étais jeune et que l’on m’a appris le hadith cité ci-dessus, on me l’enseignait pour m’avertir : Attention, si tu fais des bêtises ça risque de compter plus cher sur la balance parce que là tu pourras pas dire que c’est Shaytan qui t’a poussé !  Ah la la, la pédagogie de nos parents, assurer l’obéissance et la soumission par la crainte. Je parle de crainte car désormais lorsque je lis ce hadith je trouve qu’il est porteur d’espoir vous ne trouvez pas ? Laissez moi vous expliquer en quelques mots :

 

Les portes de la miséricorde s’ouvrent…

La miséricorde est étroitement lié au pardon et au repentir, mais pas seulement, car la miséricorde d’Allah se cache également dans tout ce qu’il y a de bon en général. Alors en effet, le mois de Ramadan est le moment pour se faire pardonner tant auprès du Créateur qu’auprès des créatures, mais il est surtout le moment pour accomplir le bien et le bon, tendre vers le bien et le bon, exhorter au bien et au bon. C’est également une atmosphère qui se créé, il y a quelque chose de plus serein dans l’air, de plus sain dans vos relations, même l’air que vous respirez tous les jours finit par être parfumé (et je ne parle pas de la cuisine là…) tant les bienfaits de Ramadan sont nombreux et créent une synergie des plus inspirantes. En d’autres termes, tout autour de vous pousse à accomplir de bonnes œuvres et à suivre le chemin de la droiture, alors profitez-en un maximum pour y parvenir. Vous pensez que ce n’est pas possible ? Essayez les invocations et vous verrez que Celui à qui vous les adressez ne connaît pas de limites.

 

Les portes de l’enfer se ferment et les démons sont enchaînés…

Il y a deux manières d’envisager cette partie du hadith et les deux manières vont dans le même sens. En effet, le fait que les démons soient enchaînés implique qu’ils seront absents et ils ne pourront donc pas nous insuffler de mauvais soupçons ou nous pousser à la tentation, c’est certain. Mais également, leur absence signifie qu’ils ne pourront pas nous déstabiliser et nous empêcher à accomplir de bonnes œuvres. En d’autres termes la balle est dans notre camp. C’est dans ce sens que nous saisissons que Ramadan est un entraînement. Les démons sont enchaînés. Imaginez le démon qui vous colle après, s’il vous quitte dans un état et vous retrouve dans le même état. Cela aura juste était des vacances pour lui. Mais imaginez-vous qu’il vous quitte alors que vous êtes à un niveau de ligue 2 française et qu’il vous retrouve avec le niveau du barca. Il pourra faire ce qu’il veut, il ne vous atteindra pas.

 

Ce qu’il faut que l’on comprenne avec Ramadan, c’est que c’est le moment parfait au cours de l’année pour entamer la transformation qui bouleversera nos vies. C’est durant ce mois que nous pouvons nous performer et devenir le/la muslim(a) que nous avons toujours rêvé d’être.

RAMDAN (2)

Pour profiter de ce mois béni il s’agira de s’organiser au mieux afin que nous puissions profiter de tous les bénéfices que nous pouvons en tirer afin de devenir des SupaMuslim (pour vous aider à vous structurer dans ce sens, je vous renvoie à l’agenda que notre sœur Marie à mis en place ma sha Allah, puisses-tu être rétribuée cher sœur). Et un focus doit être fait sur le Coran. Tout d’abord car Ramadan est le mois du Coran :

 

Le mois de Ramadan est celui au cours duquel le Coran a été révélé pour guider les hommes dans la bonne direction et leur permettre de distinguer la vérité de l’erreur.

[Sourate 2 Verset 185]

Mais aussi et surtout car le Coran est un guide pour l’humanité. Vous l’aurez compris, le mois de Ramadan est une opportunité énorme à bien des égards, c’est pourquoi c’est le moment de changer notre rapport avec le livre d’Allah. Voici la liste des priorités pour que le Coran devienne le compagnon de votre vie.

 

1- Apprendre à lire l’arabe.

Si ce n’est pas encore le cas, j’implore tout d’abord Allah (swt) de vous permettre d’apprendre à lire l’arabe, car le lire dans une autre langue c’est tout simplement passer à coté du plus beau trésor de l’univers. Toutes les personnes qui ont appris tardivement à lire l’arabe (et moi le premier !) vous diront que lire le Coran en arabe ça n’a pas d’égal. Je ne dirais pas que le lire dans une autre langue c’est inutile car ce n’est pas moi qui jugerais des efforts de chacun. Mais une chose est sure, c’est beaucoup plus gratifiant de le lire en arabe. Alors quelque soit les conditions dans lesquels vous vivez, implorez l’aide d’Allah, et faites le nécessaire, jamais Il ne vous laissera les mains surtout lorsqu’il s’agit de s’acheminer vers Lui.

 

2- Comprendre l’arabe.

C’est un exercice bien difficile et qui durera toute votre vie. Les conseils sont nombreux dans ce sens, s’inscrire à des cours dans des instituts ou sur le web, utiliser la méthode de Médine… A vous de voir ce qui vous correspond le mieux.

 

3- N’utilisez qu’un seul exemplaire du Coran.

En tant qu’être humain nous avons besoin de matérialiser les choses, de les rendre palpable afin qu’ils deviennent réels. Dans ce sens, n’utiliser qu’un seul exemplaire du Coran que vous transporterez partout vous permettra de solidifier votre relation avec le livre d’Allah, alors choisissez-le bien. Lorsque vous le regarderez plus tard, avec ses pages qui se détachent, vous vous souviendrez où vous vous l’êtes procuré ou qui vous l’a offert ainsi que tous les endroits où vous avez pu être en Sa compagnie (à Mekkah, sur les bancs de la fac, lorsque vous avez eu votre premier cours de tajweed…).

 

4- Créer une routine avec le Coran.

Mon verset préféré du Coran est le suivant :

« Dis : si les mers et les océans servaient d’encre pour écrire les paroles de mon Seigneur, les mers et les océans seraient assurément taries avant que ne s’épuisent les paroles de mon Seigneur, dussions-nous y ajouter une quantité équivalente »

[Sourate 18 Verset 109]

 

La parabole est des plus belles et des plus touchantes, tant nous connaissons la valeur de l’eau. L’être humain ne peut se passer de boire de l’eau ne serait-ce qu’une journée ? Comment pourrait-il donc se passer de s’abreuver des paroles de son Seigneur durant ce même laps de temps ? Profitez donc de ces 30 jours pour vous habituer à lire une page par jour au minimum et 20 pages au maximum en fonction de votre niveau de lecture. Se challenger à compléter la lecture du Coran au cours de ce mois vous permettra de fluidifier votre débit de lecture et vous donnera un aperçu d’ensemble des 604 pages. Notez les pages, passages et sourates qui vous auront marqué au cours de votre lecture sur une feuille afin d’y revenir plus tard in sha Allah.

 

5- Lire avec les règles de Tajweed.

Les sciences du Tajweed sont les sciences relatives à la psalmodie du Coran, c’est un type de récitation bien spécifique qui dépasse les simples règles de la langue arabe. Et ceci relève de l’obligation religieuse quant à son application se référant au verset suivant :

 

Et récite le Coran avec soin

[Sourate 73 Verset 4]

 

Al hamdulillah c’est une discipline qui est en pleine expansion et vous n’aurez pas de mal à trouver des instituts en présentiel ou en ligne pour vous proposer des cours de Tajweed.

 

6- Méditer le Coran.

Lorsque l’on parle de méditation on parle de lecture et de certains mode pause au cours de celle-ci où l’on se dit des choses du genre, "waaw ce verset il est magnifique", ou "ma sha Allah, je suis déjà passé par là" ou encore, "ce récit est plein d’enseignements"Il faut que nous ayons une lecture des plus actives où notre esprit devance notre langue, car le Coran est d’abord un dhikr, rappel.

 

Nous avons fait du Coran une œuvre facile à comprendre pour qu'il serve de rappel. Seulement est-il quelqu'un pour méditer ce rappel?

[Sourate 54 Verset 17]

 

7- Apprendre des sourates du Coran.

Prenez le rythme de Ramadan pour vous fixer un programme d’apprentissage du Coran hebdomadaire. Car apprendre le Coran est le gage d’une bonne guidée et d’une bonne santé spirituelle comme l’indique ce hadith rapporté par Tirmidhi où le prophète (saw) a dit :

 

« Celui qui ne retient dans son coeur aucune lettre du Coran est comparable à une maison en ruine.»

 

Apprendre le Coran par cœur permet de consolider sa foi et de développer notre relation avec Allah, il est impératif que nous réservions un créneau hebdomadaire et structuré afin que nous y parvenions.  Voici une méthode d’apprentissage que je partage avec vous.

 

8- Comprendre le Coran.

Vous allez me dire c’est quoi la différence entre comprendre le Coran, comprendre l’arabe et méditer le Coran ? C’est très simple, nous ne sommes pas des savants, nous n’avons donc pas les outils nécessaires pour saisir les subtilités qu’il pourrait y avoir entre les lignes du Coran.  Et surtout le Coran a son propre langage qui n’est perceptible que par très de personnes. Ce huitième point consistera à se référer aux personnes compétentes dans ce sens. Vous trouverez des exégèses selon différents formats, écrits, audios et vidéos, à vous de vous concocter votre bibliothèque.

 

9- Appliquer le Coran.

Pour celui qui souhaite prendre le Coran comme allié, et bien sachez qu’il peut-être en notre faveur ou en notre défaveur. Le Coran est le guide suprême de l’humanité mais il s’agit de mettre en application ses enseignements (#ApprendrePourAgir) sinon les enseignements qui y sont prodigués seront des preuves à notre encontre.

 

 

Nous avons 30 jours et nous pouvons devenir les meilleures personnes possibles car Allah a mis en nous ce potentiel à travers notre foi. Et cela passera assurément par une réforme de notre relation avec le Coran in sha Allah. Et si nous appliquons ces 9 points, nous serons assurément vainqueurs ici-bas et dans l’au-delà. Partage-donc avec moi tes objectifs personnelles concernant le Coran durant le mois du Ramadan ?

 

 

prop2À propos de l'auteur: Mourad Ibn Jamel est le fondateur du 1er blog francophone entiérement dédié au Coran : Mon Quran et moi. Il souhaite que chaque musulman fasse du Coran son compagnon, et pour y arriver : il faut aimer le Coran, apprendre le Coran. Amoureux de football, sa devise, qu’il applique tant sur un terrain, qu’en ce qui concerne l’apprentissage du Coran, est la suivante : Aucun sacrifices ? Aucune victoire.

 

a la une

Leave a Reply 1 comment