Passer un super Ramadan quand on ne jeûne pas

Il y a quelques années, alors que Ramadan débutait, je prenais des nouvelles de certains de mes proches, histoire de souhaiter un bon Ramadan, se motiver mutuellement…etc. Quand j’ai demandé « Alors, comment ça se passe Ramadan ? Ça va ? » quelqu’un m’a répondu  « Ben moi, tu sais, je jeûne pas… » Effectivement cette personne a une maladie qui l’empêche de jeûner. Sur le coup je me suis sentie désolée, c’est vrai, je me suis dit « mince, passer à côté de ce mois c’est dommage ». Déjà, en tant que femme, on sait c’est quoi de ne pas jeûner pendant les quelques jours de nos périodes, c’est la « semaine noire », la semaine où on relâche tous nos efforts, où on a l’impression de reculer…Mais là, tout le mois, c’est dur.

Et puis en y réfléchissant un peu, je me suis rendue compte que le jeûne n’est qu’une des composantes de ce mois et qu’il y a plein d’autres choses qui font que ce mois est spécial, qu’il y a plein de manières de profiter de ce mois même quand on ne jeûne pas et même quand on ne prie pas. Ça m’a remotivé à ne plus vivre ces périodes comme des fatalités mais à les utiliser au mieux pour satisfaire ALLAH. Je partage ça avec vous tout de suite.

Petit rappel

Une des choses grandioses de ce mois, une des grandes miséricordes d’ALLAH, c’est que pendant Ramadan, les récompenses des bonnes actions sont multipliées, et pas que pour celui/celle qui jeûne, mais pour tout le monde alors œuvrons, œuvrons même si nous ne jeûnons pas.

 

1- Prier

La personne  qui ne jeûne pas parce qu’elle est malade peut prier et redoubler d’ardeur dans ses prières, rajouter des nafilas et assister à tarawih.

 

2- Lire le quran

Jeûne ou pas jeûne, Ramadan reste le mois du quran et l’occasion de développer une relation unique avec le livre d’ALLAH. Pour les femmes indisposées, elles peuvent lire une traduction ou l’interprétation des versets.

 

3- Nourrir des jeûneurs

Quand on ne jeûne pas, on peut avoir la récompense d’une journée de jeûne en offrant un repas à quelqu’un pour rompre son jeûne. C’est-à-dire, qu’on peut porter un repas chez quelqu’un qui jeûne, inviter ou même faire un repas pour la mosquée… les possibilités sont multiples. Je connais des sœurs qui font ça chaque jour de leur période.

 

4- Préserver les moments de prière

Pour les femmes indisposées, le plus dur je crois c’est que non seulement on ne jeûne pas mais en plus on ne prie pas. Sans se présenter cinq fois par jour  devant notre Seigneur, il est très facile de basculer dans l’insouciance, qu’ALLAH nous en préserve. Il est donc important de garder les moments des cinq prières obligatoires comme des moments spéciaux, peut-être qu’on ne prie pas mais on peut faire du dhikr à ces moments, faire istighfar, faire do’a…tout ce qui peut nous permettre de se rappeler d’ALLAH et de travailler notre relation avec Lui.

 

5- Faire un effort sur soi

Pendant le mois de Ramadan ALLAH nous appelle a faire un effort sur soi, alors c'est vrai, jeûner c'est déjà faire un effort sur soi mais en réalité, ça va bien au-delà. Même quand on ne jeûne pas, on peut faire un effort sur notre patience, nos paroles, notre générosité, notre empathie, notre miséricorde...etc. C'est ça aussi Ramadan.

 

 

Voilà quelques conseils pour profiter de ce mois même lorsqu’on ne jeûne pas, et vous, vous est-il arrivé de ne pas jeûner pendant Ramadan ?

 

Marie

 

a la une

Leave a Reply 8 comments